Vu pour vous

< Retour a Vu pour vous

Fenêtres et chaudières au fioul exclues du CITE le 1er juillet

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE. Le remplacement de fenêtre simple vitrage et les installations de chaudières au fioul n’entrent plus, depuis le 1er juillet 2018, dans le champ du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Et les contours du futur dispositif de primes, qui entrera en vigueur au 1er janvier prochain, restent flous.

A compter du 1er juillet 2018, les fenêtres en cas de remplacement de simples vitrages et les chaudières au fioul à très haute performance énergétique (dont le seuil de performance atteint 91%) sont exclus du Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Même si, comme nous le précise Patrick Liébus, président de la Capeb, « ceux qui auront des devis signés avec un acompte versé avant le 1er juillet 2018 pourront faire bénéficier leurs clients, jusqu’à la fin de l’année, du CITE à 15% dans sa version arrêtée au 1er janvier 2018« .
Reste à savoir si ces équipements seront, ou non, réintroduits à partir du 1er janvier 2019, quand le CITE sera remplacé par une prime. Pour l’instant, le flou règne. Mais les filières concernées gardent espoir.
Source : BATIACTU – 30/06/2018